L’ONU demande aux pays de coopérer « pour empêcher les terroristes d’acquérir des armes » via internet ou les réseaux sociaux

L’ONU demande aux pays de coopérer « pour empêcher les terroristes d’acquérir des armes » via internet ou les réseaux sociaux

Category : Accueil

Cette semaine; Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution demandant tous les pays de coopérer « pour empêcher les terroristes d’acquérir des armes », y compris via internet ou les réseaux sociaux. Le forum Internet mondial pour lutter contre le terrorisme (GIFCT) mis en place par Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube a tenu sa première réunion le 1er août à San Francisco.
Le chercheur en cyber sécurité qui a stoppé la propogation de Wannacry aurait été arrêté aux États-Unis.

Les données publiées par l’UIT montrent que 830 millions de jeunes sont en ligne, représentant 80% de la population de jeunes dans 104 pays. Le rapport de l’UIT 2017 montrent également une augmentation significative de l’accès à large bande et des abonnements avec la Chine en tête.
L’Union africaine et la Chine cherchent à approfondir la collaboration sur le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier dans la construction d’un cyberespace sécurisé, ouvert et pacifique au moment ou le vice-président de la Commission européenne et le Responsable du Numérique de l’UE, Andrus Ansip, veulent mettre en place un Nouveau centre de cybersécurité afin de certifier le niveau de sécurité des produits technologiques.
Sur l’économie numérique, les BRICS ont atteint un consensus sur les technologies émergentes caractérisées par Internet, la numérisation et l’intelligence artificielle et qui vont profondément changé le modèle d’affaires traditionnel.
Sur l’accès, le président russe Vladimir Poutine a officiellement signé une loi qui interdit l’utilisation de réseaux privés virtuels (VPN) et d’autres services proxy Internet, tandis que Apple supprime les VPN de son APP en Chine.
Sur l’intelligence artificielle, « Quelques jours après que Musk, CEO de Tesla, a souligné que l’Intelligence Artificielle (IA) pourrait constituer un risque potentiel pour l’humanité, Facebook a décidé de retirer l’un de ses systèmes AI qui a commencé à parler dans sa propre langue ».
En ce qui concerne la neutralité du net, «les sénateurs américains démocrates demandent à la Commission fédérale des communications (FCC) d’étendre la période de commentaires publics sur sa proposition de supprimer les règles de neutralité du net».


Leave a Reply