Exploitants des télécommunications aéronautiques : LA NECESSAIRE ADAPTATION AUX TIC

Exploitants des télécommunications aéronautiques : LA NECESSAIRE ADAPTATION AUX TIC

Category : Accueil

Le secrétaire général du ministère des Transports, Sina Sanogo, a présidé hier au siège de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), le 3è congrès ordinaire de la Fédération des associations professionnelles des exploitants des télécommunications aéronautiques (FAPETEL).
« L’exploitation des télécommunications aéronautiques face à l’évolution des technologies à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) », tel était le thème de ladite rencontre.
Y étaient présents, le président du bureau du collectif des représentants des travailleurs de l’ASECNA (BCRT), Abani Moustapha, son collègue président de la FAPETEL-Burkina Faso, Zoringre Pepin et de nombreux membres de la FEPATEL.« La présence effective de l’ensemble des participants et des représentants des Etats membres de l’ASECNA montrent à suffisance l’intérêt que revêtent les présentes assises », a déclaré Sina Sanogo, à l’entame de son intervention. De son point de vue, les secteurs d’activités, à savoir la santé, la sécurité, le commerce, l’industrie et les modes de transports dépendent tous de la télécommunication. Parlant du thème, le secrétaire général du ministère des Transports soutient que celui-ci permettra aux congressistes de « sensibiliser la direction générale de l’ASECNA sur les problématiques relatives à l’évolution technologique récente et à analyser leur impact sur le travail de la télécommunication ». Sina Sanogo a rappelé que, depuis un certain temps, l’ASECNA, dans le cadre de la fourniture des services de la navigation aérienne, s’est engagée dans le système de management de la sécurité et de la qualité. Ce système, ajoutera-t-il, a été étendu de manière intégrée à la sureté, à l’environnement, à la sécurité et à la santé au travail. S’adressant à la FAPETEL, il a soutenu que les professionnels des télécomunications doivent, entre autres, s’adapter à l’amélioration des performances, l’uniformisation des procédures de travail et la qualité des services rendus aux abonnés locaux et distants. Mais aussi s’adapter à l’écoute des clients et à l’amélioration continue des prestations.
Le secrétaire général du ministère des Transports a, par ailleurs, saisi l’occasion pour inviter les participants à la réflexion pour l’atteinte des objectifs assignés à l’ASECNA dans le domaine de la télécommunication. Et cela, dit-il, pour le bien-être des partenaires, la satisfaction des usagers ainsi que la correction et l’acheminement des messages aéronautiques.
Le président de la FAPETEL-Burkina Faso a rappelé que la Fédération a été créée le 2 décembre 2000 à Cotonou. La rencontre devait permettre aux exploitants des télécommunications aéronautiques de se pencher sur le bilan du mandat qui s’achève et refaire un nouveau projet pour l’avenir.

Mariam F. DIABATÉ


Leave a Reply